P1070456 l’idée : lancer une grande œuvre collective en tricot pour la prochaine édition du salon Créations & savoir-faire
pour ça rien de tres compliqué... tricoter des Carrés rouges et écrus ...pour les 100 premières demandes, phildar offre les pelotes ...ici .

le Knit graffiti consiste à recouvrir le mobilier urbain de tricot : bancs, escaliers, ponts, troncs d’arbre, autobus, statues… tout peut y passer. Susciter la réaction des passants, humaniser les lieux publics souvent très impersonnels, colorer nos villes toutes grises et redonner le sourire : tels sont les objectifs de cette pratique, qui reste illégale lorsqu’elle n’est pas commandée par les pouvoirs publics. fans de tricot, de plus en plus d’opérations sont organisées en toute légalité: la première, intitulée « Knit the city » a eu lieu à Londres en 2009. En France, c’est à Angers, en mai 2012, à l’occasion du festival d’art urbain Artaq, qu’a été lancée la première grande œuvre de tricot urbain.

et de l'autre côté de l'atlantique , des personnes que je connais bien pratiquent le knit graffiti, en réaction au printemps Erable !!